Pour promouvoir votre entreprise, un site Internet, une page Facebook ou les deux ?

De nombreux indépendants ou PME négligent l’importance d’un site Internet et se contentent d’une page Facebook. Il s’agit d’une erreur de stratégie. Qu’est-ce qu’un site va m’apporter de plus que ma page Facebook ? Pourquoi payer pour un site alors que Facebook est gratuit ? Ces questions, peut-être vous les êtes vous déjà posées si vous venez de démarrer votre activité.

À mon tour de vous en poser une. Connaissez-vous beaucoup de grandes sociétés qui ne possèdent pas de site Internet ? J’ai une petite idée de la réponse.

Les avantages de la page Facebook

Facebook est le réseau social le plus utilisé au monde. Votre page Facebook sera probablement votre première visibilité sur le net. Vous inviterez vos amis à aimer votre page et ils feront de même jusqu’à un certain niveau de connaissances.

La page Facebook est gratuite, jusqu’à un certain point. Vous vous rendrez vite compte que pour attirer un maximum d’utilisateurs et donc de clients potentiels, il vous faudra faire de la publicité. L’outil de publicité Facebook est très bien fait. Malheureusement, de plus en plus de publicités y sont faites et atteindre une cible satisfaisante n’est pas si aisé.

Facebook est également la place de choix pour fidéliser vos « fans » et leur montrer vos actions au quotidien.

Les inconvénients de la page Facebook

Contrairement à une idée reçue, tous vos fans ne verront pas vos publications Facebook. Si vous avez 10.000 fans sur votre page, ce n’est pas trop grave. Mais si vous n’en avez que 100, cela réduit vraiment trop fort votre audience.

Facebook préfère privilégier les publications de vos amis sur votre fil d’actualité plutôt que les messages promotionnels. Comme cela, Facebook reste un réseau social sans devenir un réseau purement commercial.

Facebook ne vous permet pas non plus de créer une page avec votre propre identité visuelle. Toutes les pages ont le même look. Plutôt embêtant pour se démarquer de la concurrence. Vous êtes tributaire de ce design qui vous est imposé et en cas de changements, vous n’aurez pas votre mot à dire.

Une page Facebook ne répond pas correctement aux recherches par mots-clés dans les moteurs de recherches.  Prenons un exemple simple. Vous ouvrez un magasin de vêtements qui s’appelle « Supermode » à Waremme (J’avoue… je n’ai pas cherché longtemps pour le nom). Votre page Facebook se nomme « Supermode Waremme ». Votre page n’a quasiment aucune chance d’apparaître dans Google lorsqu’un utilisateur tapera « magasin de vêtements à Waremme ». Il faudra taper le nom correct de votre magasin pour trouver la page Facebook correspondante. Alors qu’un site Internet est fait pour répondre à ce genre de demande.

Vendre des produits sur Facebook, c’est possible. Malheureusement, les statistiques démontrent que les clients ne se sentent pas à l’aise lorsqu’il s’agit d’acheter sur Facebook. Le taux d’engagement reste très faible.

Faut-il avoir une page Facebook alors ?

Que les choses soient claires. OUI OUI OUI ! Il FAUT avoir une page Facebook. C’est primordial. Comme expliqué plus haut, elle sera là pour mettre en place un flux régulier d’informations sur votre entreprise ou pour créer des actions marketings (concours ou pub). Mais en aucun cas il ne faut se priver d’un site Internet. Je vous explique enfin pourquoi un rien plus bas.

Pourquoi un site est si important ?

Tout d’abord, lorsqu’on a une entreprise, le but est de se faire connaître le plus possible et de développer sa visibilité. Alors pourquoi se priver d’un moyen de communication aussi universel qu’un site ?

« Et si je fais realiser un site et que mon activité ne prend pas ? J’aurais investi cet argent pour rien », me dit-on parfois. Lorsque j’entends cela, j’invite la personne à penser « à l’envers ».

Et si c’était l’absence de site web qui était un facteur à ne pas négliger dans la réussite et la pérennité d’une entreprise ? Les chiffres tendent en tout cas à le prouver. En 2013, 81% des sociétés ayant fait faillite ne possédaient pas de site Internet. Il s’agit de statistiques françaises. Même si notre pays a pas mal de différences avec la France, je pense que l’on peut malgré tout difficilement imaginer que la situation soit complètement différente chez nous.

Il n’est donc absolument pas absurde de voir un site Internet comme un vecteur de croissance de votre activité. N’avoir qu’une page Facebook risque de témoigner d’un certain amateurisme et pourrait, à terme, diminuer la confiance que de potentiels clients pourraient vous porter.

Le site sera au centre de votre stratégie. Disponible 24h/24h, c’est vers votre site que tous vos autres moyens de communication redirigeront. Votre site est le témoignage sur Internet de votre identité. Je le redis, comment pouvez-vous vous démarquer de la concurrence avec une page Facebook ? Toutes les pages se ressemblent. Votre site sera le reflet des valeurs que votre entreprise doit véhiculer.

Il sera disponible partout et pour tout le monde.

Tout le monde n’est pas sur Facebook !

Non non, pas encore. Nous sommes un peu plus de 11 millions en Belgique. Facebook recense 6 millions de Belges sans décompter les doublons et les faux comptes. En étant uniquement présent sur Facebook, vous vous coupez donc de la moitié de la population du pays. De plus, une utilisation de plus en plus passive de Facebook est remarquée. Si 77% de Belges affirment être membres de Facebook, seuls 43% de ceux-ci se disent « actifs » sur le réseau.

Par contre, nous sommes près de 10 millions à utiliser régulièrement Internet.

Je le répète, le but d’une entreprise est de prospérer. Mettez toutes les chances de votre côté et ne limitez pas votre audience.